Les martiniquais "sont jaloux" de leur portable

Téléphone grand danger
© Martinique la 1ère

Selon l'ARCEP, autorité de régulation des télécommunications, la Martinique reste l'une des régions de France où l'on compte le plus de lignes mobiles. Preuve du dynamisme d'un marché que rejoindront bientôt Free et ses offres low-cost.

Grégory Gabourg Publié le

Entre les martiniquais et le portable, c'est une histoire d'amour qui dure. C'est sur notre île que le taux de pénétration (rapport cartes SIM/population) est parmi les plus élevés: 150% en juin dernier.

Plus d'un forfait par utilisateur

Selon l'ARCEP, le gendarme des télécommunications, 567.000 cartes ont été enregistrées, à la fin du dernier semestre. Si l'on enlève les cartes prépayées, qui constituent près de la moitié du parc, cela donne en moyenne, un peu plus d'un abonnement par utilisateur.

Autre constat : les martiniquais privilégient les forfaits 3G aux forfaits classiques (appels + textos). Le trafic de sms a d'ailleurs considérablement ralenti : près de 70 messages envoyés par personne chaque mois, l'an dernier. C'est deux fois moins qu'il y a deux ans.

Quelle place pour Free ?

Un détail pour les acteurs de ce marché juteux que rejoindra Free, dans quelques semaines. L'opérateur français, qui promet de casser les prix aux Antilles, tentera de bousculer la hiérarchie. Le marché reste dominé par Orange, qui possède plus d'un quart des abonnés. Il est au coude à coude avec Digicel. SFR est très loin derrière...

L'actu en vidéo

Affaire Ponsar

L'attitude du mari de la victime avec le suspect est expliquée au troisième jour du procès de Philippe Ponsar.

Votre avis nous intéresse !

Avant de faire évoluer notre site, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.

je participe à l'enquête