Les Martiniquais ont déployé un formidable élan de générosité en faveur de la Dominique. Depuis le passage de l'ouragan Maria sur l'île, les dons affluent. L'aide internationale n'arrive pas dans les communes éloignées de Roseau, la capitale, compte tenu des routes coupées.

Les marins-pêcheurs Martiniquais se chargent de la traversée entre les deux îles et assurent la distribution des collectes. Les habitants attendent sur la plage les yoles qui apportent de l'eau, de la nourriture mais aussi des vêtements. 

(Re)voir le reportage de Franck Zozor et François Marlin à Grand Bay 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.