La majorité annonce une diminution significative du déficit de la CTM

Assemblée de la CTM
© Martiniquela1ère | La réunion de l'Assemblée de la CTM (jeudi 20 juin 2019), à Fort-de-France.

Les habituelles querelles politiciennes ont animé le début des débats des élus de l'Assemblée de Martinique, autour du budget de la collectivité. "Nous sortons d'une situation d'alerte absolue", commente Miguel Laventure, le conseiller exécutif en charge du budget.

Joseph Nodin
Publié le , mis à jour le

C'est devenu classique depuis quelques mois. Les élus de la majorité règlent leurs comptes lors de la réunion mensuelle de l'Assemblée de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique).

Suite de la séance plénière (vendredi 21 juin 2019)



Celle de ce mois de juin (jeudi 20 juin 2019), a commencé par une mise au point de Belfort Birota, conseiller territorial et président du SDIS (Service d'Incendie et de Secours). Alors que les pompiers attendent de la CTM, le versement de 4 millions d'euros, Belfort Birota s'estime malmené par les propos tenus sur une radio par Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif. "Son positionnement politicien me fragilise dans ma gestion et mon autorité au Sdis", dit-il. 
 

Déficit de 500 000 euros


Parmi les 62 points soumis à l'examen des élus, le vote du compte administratif 2018. C'est-à-dire, le résultat des recettes et des dépenses du 1er janvier au 31 décembre 2018."Le déficit n'est plus que de 500 000 euros (...) Nous sortons d'une situation d'alerte absolue", commente Miguel Laventure, le conseiller exécutif en charge du budget.

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia et Thierry Maisonneuve.
La plénière se poursuit ce vendredi (21 juin 2019)



 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.