Les maires Martiniquais ont évoqué leurs problèmes et proposé des solutions à Emmanuel Macron

Macron Elysée GDN
© Reuters | Emmanuel Macron avec les élus de l'outre-mer (1er février 2019)

Plus de sept heures d'échanges entre le Président de la République et les élus d'Outre-mer, vendredi 1er février 2019 dans la salle des fêtes de l'Élysée. La discussion s'est faite autour des grandes problématiques locales, sargasses, pollution au chlordécone, vie chère, sur-rémunération, hôpital.

Peggy Pinel-Fereol
Publié le , mis à jour le

Il n'y a pas eu de décision annoncée par le Président de la République au cours de cette quatrième rencontre entre le chef de l'État et les élus des territoires. Après trois réunions de ce type en France, avec les responsables de proximité, Emmanuel Macron a reçu les maires de l'Outre-mer, vendredi 1er février 2019 à Paris. 

Les questions sur les algues sargasses ou encore la pollution au chlordécone et ses conséquences ont  passionné les débats. Au point que Gilbert Eustache, maire du Diamant et Alfred Monthieux, maire du Robert, ont coupé la parole au Président qui avait commencé à répondre aux questions.

Quinze maires et les quatre parlementaires (députés et sénateurs) de Martinique qui ont répondu à l’invitation, souhaitaient surtout marquer leur présence. Il est vrai que dès leur arrivée, certains mettaient en avant "leurs spécificités". 

Malgré la durée exceptionnelle de ce grand débat national, les élus Martiniquais n'ont pas pu poser toutes les questions qu'ils souhaitaient, au chef de l'État bien au courant des dossiers des territoires ultramarins.
 

Voir les réactions à la fin de la réunion

recueillies par Peggy Pinel-Féréol et Corinne Jean-Joseph.

La yole projet français au patrimoine de l'Unesco


La yole Martiniquaise, sera la candidate de la France à l'inscription au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco. "La yole martiniquaise, eh bien je peux vous annoncer que c'est le projet que nous soutiendrons à l'Unesco pour cette année", a dit le chef de l'État, répondant à une demande du maire du Vauclin (Martinique), Raymond Occolier. "Le dossier est prêt, il a été travaillé, donc on est bon" a-t-il assuré.

Élus présents à la rencontre du grand débat national : 
Maurice Bonté (Ajoupa-Bouillon)
Eugéne Larcher (Anses d’Arlet)
Ralph Monplaisir (Case-Pilote)
Gilbert Eustache (Diamant)
Didier Laguerre (Fort-de-France)
David Zobda (Lamentin)
Justin Pamphile (Lorrain)
Sainte-Rose Cakin (Macouba)
Lucien Salibert (Morne-Vert)
Raymond Théodose (Rivière-Pilote)
Alfred Monthieux (Robert)
Bruno-Nestor Azérot (Sainte-Marie)
Christian Rapha (Saint-Pierre)
Frédéric Buval (Trinité)
Raymond Occolier (Vauclin)

Alfred Marie-Jeanne (président du Conseil Exécutif de la CTM)

Catherine Conconne (sénatrice)
Maurice Antiste (sénateur)

Josette Manin (députée)
Manuela Kéclard-Mondésir (députée)

L'actu en vidéo

Gordon Henderson

Gordon Henderson créateur de la cadence lypso