Macron et Le Pen veulent rompre avec "les politiques du passé" en Outre-mer

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour
© AFP | Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2017

Deux stratégies en rupture avec le passé, c’est ce que proposent les deux candidats à la présidence de la République : Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Martinique 1ère Publié le

Emmanuel Macron : assises de l'Outre-mer et plan d'urgence

Emmanuel Macron ne veut pas faire de promesses en l’air et annonce une "rupture avec une stratégie clientéliste". Le candidat d'En Marche veut développer de l’activité sur les territoires. "Parce que les Outre-mer ont des ressources immenses, l’ensemble de nos propositions permettra de développer des filières économiques d’excellence dans tous les Outre-mer (valorisation durable de nos espaces maritimes pour une “croissance bleue”, tourisme, numérique, géothermie, sport, culture…).

"Les plans de convergence sur dix ans c’est terminé", annonce Emmanuel Macron. S'il est élu, il lancera des assises de l’Outre-mer et un plan d’urgence dès les premières semaines de son quinquennat qui sera décliné territoire par territoire, selon les besoins.

Marie Le Pen : un ministère de l'Outre-mer et de la mer

Marine Le Pen promet de placer les territoires d'Outre-mer au coeur de son projet. Elle veut un grand ministère de l’Outre-mer et de la mer qui interviendrait de façon transversale sur tous les sujets importants. "Non pas pour interdire aux membres du Gouvernement de s’occuper de ces questions, mais bien au contraire pour souligner toute l’importance que ces territoires revêtent dans la définition des grands objectifs de la politique de la Nation", déclare Marine Le Pen dans un chapitre de son programme intitulé : "l'Outre-mer au coeur du projet pour la France".

L’économie de la mer serait son principal atout pour le développement économique de ces territoires. La candidate du Front National veut faire de l'Outre-mer un pôle de référence mondiale.


L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.