Les basques ont besoin de Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau
© Outre mer 1ère | Patrick Chamoiseau honoré à Bayonne (Pays Basque, Avril 2016)

Patrick Chamoiseau était l'invité d'honneur de la 8e édition du festival "Éthiopiques" (Bayonne) qui s'appuie sur l’Institut du Tout-Monde, imaginé par Edouard Glissant. Les basques ont besoin de l'écrivain martiniquais pour créer une maison du Tout-Monde dans leur région.

Martinique 1ère Publié le

Patrick chamoiseau a été accueilli par des chants traditionnels du pays Basque. L'écrivain martiniquais était l'invité d'honneur du festival Éthiopiques (du 7 au 9 avril 2016) à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Les organisateurs ont tout préparé, y compris les mots clés de l'un des plus grands penseurs martiniquais. "Comme le disait Edouard Glissant, "oui, je sais que je peux changer en échangeant avec l’autre, sans me perdre pour autant, ni me dénaturer… ". 

Cette relation à l’autre, garante d’un monde créatif, fraternel, nous place au cœur du brasier, dans la "poétique de la relation à l’autre". Bayonne, par toute son histoire, de port, de frontière, de vagues d’immigrations successives… histoire qui se tisse toujours aujourd’hui… Bayonne est une terre d’accueil des rencontres des Éthiopiques.

Cette 8e édition créée par l’association Ezkandrai (avec la Ville de Bayonne) est appuyée par l’Institut du Tout-Monde et aussi par de nombreuses associations bayonnaises". L’invité d’honneur Patrick Chamoiseau, écrivain et poète martiniquais, a beaucoup apprécié.


 

L'actu en vidéo

Purification en rivière

Purification dans la rivière (Kanga Niazè= la jarre aux esclaves).