Le port de Fort-de-France est à l'arrêt

port de fort de france
© Martinique1ere

Les salariés du GPMLM (Grand Port Maritime de la Martinique) sont mécontents et cessent le travail jusqu'à 10h ce mardi matin (29 septembre). Ils manifestent une divergence avec la direction notamment sur la question du 13e mois.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

"Nous ne sommes pas en grève mais en débrayage de 8 heures à 10 heures", nous précise un délégué syndical du GPMLM (Grand Port Maritime de la Martinique) ce mardi matin (29 septembre). Les organisations syndicales appellent plus d'une centaine de salariés, techniciens et personnel administratif à cesser le travail pendant deux heures. Les syndicalistes entendent ainsi faire pression sur la direction dans le cadre de la NAO (Négociation annuelle obligatoire). 

Trois points de désaccord

Les positions des représentants syndicaux et de la direction divergent sur trois points : le treizième mois, l'assurance chômage et le mode d'application de la convention collective qui régit les métiers sur le port de Fort-de-France. Aucun service ne fonctionne, y compris les portiqueurs, chargés du chargement et du déchargement des marchandises. Le débrayage devrait cesser avant midi, si tout va bien, lors de la reprise des négociations avec la direction. 

L'actu en vidéo

Assises : infanticide

Une mère de 23 ans est jugée pour le meurtre de sa fille en 2016 à Fort-de-France.