Le cyclisme martiniquais à l'heure de la relève

Peloton du tour cycliste de Martinique 2016 en montagne
© RNB | Apparition d'une génération de jeunes pétris de qualité

De Yolan Sylvestre, en passant par Axel Carnier, Yannis Cidolit, Brandon Baret Ajax ou Mickaël Stanislas, les talents reconnus déboulent dans le peloton depuis quelques temps et ont confirmé pendant le 35e Tour cycliste international de Martinique. Une nouvelle génération se place.

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

De jeunes cyclistes martiniquais émergent et occupent les devants de la scène. Le plus bel exemple sur le Tour 2016, c’est le podium d’arrivée de l’étape du Sainte-Marie/Trinité, le mercredi 13 juillet, avec Yolan Sylvestre, Brandon Baret Ajax et Axel Carnier. 


Axel Carnier : l'emblème

La génération Émile Demazy/Mickaël Laurent voit arriver une relève avec des ambitions : Axel Carnier, Yannis Cidolit, Brandon Baret Ajax, Mickaël Stanislas... Les références accompagnent déjà ces jeunes cyclistes, issues des différentes sélections qui, en 2015, ont mis en avant le travail entrepris par la commission technique du comité cycliste.

Axel Carnier, le sociétaire de la Pédale d’Or Joséphine, a remporté en 2015 le tour international junior de Guadeloupe. Il s’est imposé face à des délégations françaises de haut niveau. Il termine ce tour 2016 en septième position et remporte les classements du meilleur grimpeur, de la combativité, des points chauds et du meilleur jeune. 
Axel Carnier
© Jean-Claude Samyde | Axel Carnier, meilleur grimpeur du Tour cycliste 2016.

Cidolit, Baret-Ajax, Stanislas...

Dans ce Tour de Martinique de 2016, les jeunes ont participé à l’animation quotidienne des étapes reléguant au second plan les délégations de Grande-Bretagne, de Suisse, du Nord-Pas-De-Calais et de Normandie, dépassées par le rythme de la course.

Eddy-Michel Cadet-Marthe (Team Réa Madinina Bikers), brillant animateur de l’épreuve, prend la neuvième place du général. Brandon Baret Ajax du Club Cycliste Vauclinois, toujours dans les bonnes échappées, termine à la quatrième place du classement des jeunes et se situe à la quinzième place du général. Yannis Cidolit s’est offert au sprint le premier tronçon de la huitième étape, Anses d’Arlet/Rivière-Pilote.
Yannis Cidolit
© Jean-Claude Samyde | Yannis Cidolit troisième du classement jeunes vainqueur de l'étape Anses d'Arlet- Rivière Pilote

Les résultats

Vainqueur du 35e tour international, le martiniquais Yolan Sylvestre fréquente actuellement le club professionnel Team Pro Immo Nicolas Roux. Il fut le premier espoir des Tours cyclistes de Martinique et de Guadeloupe en 2015.

Alfred Defontis, président du Comité régional cycliste, se félicite du travail réalisé par les techniciens. "Nos coureurs ont évolué, le niveau du cyclisme a évolué. Cette nouvelle génération va donner du baume au coeur aux Martiniquais. Nous sommes dans une phase de transition et nous allons recréer des champions".

classement jeunes
© Milcom


Ces jeunes coureurs n’ont pas froid aux yeux. Ils ne craignent pas la confrontation avec le niveau international. La sélection de Martinique participera au Tour de Guadeloupe (du 30 juillet au 7 août), puis à partir du 21 août au Tour de Guyane. Le sélectionneur a l’embarras du choix avec Yolan Sylvestre, Axel Carnier, Yannis Cidolit, Brandon Baret Ajax, Mickaël Stanislas, Maël Platof, Laurent Neror, Jordan Labéjof...

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.