Le label Zéro Chlordécone insupporte la chambre d'agriculture de Martinique 

agriculteurs
© Martinique la 1ère

Le Label Zéro Chlordécone annoncé jeudi 26 juillet suscite de nombreuses réactions. Si les agriculteurs ayant des sols non contaminés se manifestent pour rassurer la population, qu’en est-il de ceux qui ont des sols touchés par la molécule ?

Fabienne Léonce Publié le , mis à jour le

Quelques jours après l'annonce en grande pompe par le parc Naturel régional d'une filière Zéro Chlordécone, le sujet est au coeur de l'assemblée générale de la coopérative SCA Ananas. 

Louis Daniel Bertome y est invité. Occasion pour le président de la chambre d’agriculture d'écouter les producteurs d'ananas et si besoin, de relayer les doléances de la profession.

La coopérative compte également des maraîchers, des producteurs de légumes racines concernés par la chlordécone.

Si la molécule fait débat dans la profession depuis une quinzaine d’années, l’annonce d’une filière Zéro Chlordécone interpelle la chambre d’agriculture. Selon elle, cela stigmatise tous les autres. Ceux qui ont des résidus de chlordécone dans leur sol.

(Re)voir le reportage avec des images de Patrice Château Degat.

L'actu en vidéo

Appel pour le domaine de la Trace

Murille Fruton propriétaire du Domaine de la Trace lance un appel de soutien.