Jean-Marc Civault reprend les rênes de la sélection de la Martinique de football

Jean-Marc Civault
© LAV | Jean-Marc Civault, lors de la finale du Trophée Mutuelle Mare-Gaillard, en juin 2016.

C'est un énième changement à la tête de la sélection de la Martinique de football. Déjà remplaçant de Louis Marie-Anne, Pierre Mosca renonce à le remplacer. Jean-Marc Civault, l’entraîneur du Club Franciscain, est le nouveau sélectionneur provisoire.

Laurie-Anne Virassamy
Publié le , mis à jour le

En une semaine, le poste de manager général de la sélection de la Martinique a changé deux fois de noms. Après le retrait - provisoire - de Louis Marie-Anne pour des raisons de santé, c'est au tour de Pierre Mosca, son remplaçant, d'évoquer des "raisons familiales". La Ligue de football a annoncé, ce vendredi (02 septembre) dans un communiqué, que l'entraîneur du Club Franciscain, Jean-Marc Civault serait le sélectionneur des Matinino jusqu'au 12 octobre 2016.

"Dans l'urgence et compte tenu de la proximité des échéances, on a pensé qu'il était préférable de confirmer le staff actuel et en particulier Jean-Marc Civault", justifie Samuel Péreau, le président de la Ligue de football. "C'était normal que l'on continue le travail que l'on avait commencé", estime le Franciscain, qui était jusqu'à présent l'adjoint de Louis Marie-Anne.

Des anciens pros pour faire le lien

Outre ce changement de sélectionneur, la Ligue a décidé de créer un "Conseil de sélection", composé du président, Samuel Péreau, du 2e Vice-Président chargé de la sélection, Fred Miram Marthe-Rose, du Conseiller Technique Régional Jocelyn Germé, de deux présidents de clubs Marcel Pujar (R.C. Rivière-Pilote) et Stéphane Cabréra (Espoir de Sainte-Luce). Sa mission sera "d'accompagner le comité directeur et le staff technique dans les grandes orientations, par exemple la mise en place d'un stage, l'organisation de l'arrivée des joueurs professionnels", détaille Samuel Péreau.

Fabrice Reuperné (Golden Star) et Gaël Germany (Samaritaine) sont également nommés cadres techniques auprès des joueurs de la sélection. "Ils vont servir de lien entre les joueurs pros et les amateurs. Ils vont servir de facteur de cohésion entre les dirigeants et les joueurs", explique Samuel Péreau.

Cet énième changement autour de la sélection n'est pas la meilleure façon de préparer le 3e tour de la Coupe des Nations de la Caraïbe, décisif pour une qualification en Gold Cup. "On regrette cette succession d'éléments défavorables. On a besoin de stabilité quand on prépare un échéance aussi importante. Mais la Martinique, les Antilles-Guyane sont habitués à réaliser des miracles", assure le président de la Ligue. La Martinique se déplacera en République Dominicaine le 8 octobre avant de recevoir Trinidad-et-Tobago, le 11 octobre. Le premier entraînement de la sélection aura lieu ce lundi (05 septembre) au stade Pierre Aliker à Fort-de-France.

L'actu en vidéo

Nager pour le téléthon

Nager pour le téléthon entre la plage et le rocher du Diamant (12 kilomètres)