Jamaïque : plus de 30 enfants assassinés depuis le début de l’année

Violence Jamaïque
© Philip Lemonte | Un policier interroge un résident de la communauté Mount Salem lors du couvre-feu de vendredi (1er septembre 2017), dans la région.

Au moins 35 enfants ont perdu la vie dans les 928 meurtres déjà enregistrés depuis le mois janvier de cette année, en Jamaïque. Ce sont 11 de plus, que pour la même période l'année dernière.

Serge Zobeïde
Publié le , mis à jour le

La région la plus touchée est Saint James, une commune de banlieue située dans le nord-ouest de l'île. Huit enfants y ont été tués. Autre localité du nord-ouest fortement touchée, la paroisse de Hanover, où cinq meurtres d’enfants ont été enregistrés depuis le début de l’année. La capitale Kingston n’est pas en reste, avec cinq enfants abattus également.
 

Homicides et accidents de la route...


La police jamaïcaine a par ailleurs indiqué que 13 enfants ont été tués dans des accidents de la route, entre le 1er janvier et le 12 août dernier. Un chiffre en baisse par rapport à ceux des huit premiers mois de 2016. 17 enfants étaient morts sur les routes durant cette période.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.