La Guadeloupe et la Martinique se partagent le même "Dragon"...comme avant

Hélicoptère
© Guadeloupe la 1ère | L'hélicoptère de la sécurité civile de Guadeloupe.

La Guadeloupe et la Martinique vont se partager le même hélicoptère de la sécurité civile (Dragon 971), pour les soins et secours aux personnes, en attendant la réparation de l'hélicoptère de Martinique. C'était déjà le cas auparavant.

Martinique et Guadeloupe la 1ère Publié le , mis à jour le

Construit par Airbus industrie, l'hélicoptère EC 145  baptisé Dragon, est considéré comme l’un des meilleurs dans sa catégorie pour le secours et l’assistance à personnes.

En 2018 "Dragon971" a effectué plus de 800 missions dans l'archipel guadeloupéen en particulier pour le compte du Samu. Maintenant il faut partager la machine et les équipes avec la Martinique...comme avant.

"Avant que la Martinique ne dispose d’un dragon, il y en avait qu’un pour les deux îles", rappelle Patrick Portecop, directeur du Samu Guadeloupe. "Il faut savoir qu'en dehors des hélicoptères de la sécurité civile, ceux de la gendarmerie peuvent être mobilisés pour le secours à personnes bien que ce ne soit pas la mission première de la gendarmerie".

Le "Dragon 972" est endommagé depuis un spectaculaire accident


C'est au cours d'une opération de sauvetage en mer à Fond Bellemare à Schoelcher le mercredi 3 avril 2019 que l'incident s'est produit. Alors que le plongeur avait récupéré une victime, au cours du treuillage afin de ramener le plongeur et la victime sur la côte, l'hélicoptère de la sécurité civile a percuté et endommagé trois câbles de haute tension EDF. Le pilote a réussi à atterrir d'urgence.

"Dragon 972" sera réparé dans les prochains jours à Nîmes (Gard). En attendant la préfecture de Martinique prend des dispositions qui se veulent efficaces.


 

L'actu en vidéo

Appel pour le domaine de la Trace

Murille Fruton propriétaire du Domaine de la Trace lance un appel de soutien.