Fusillade à Volga-Plage : la justice cherche des témoignages et promet de protéger les personnes

Volga-Plage
© Martinique la 1ère | C'est devant ce snack que Mirella Moreau est touchée par une balle perdue

Les policiers enquêtent dans l'affaire de la fusillade de Volga-Plage. Renaud Gaudeul le Procureur de la République, a provoqué une réunion de crise ce jeudi 23 mai à Fort-de-France. La justice cherche les témoins de cette fusillade du mardi 21 mai 2019 et promet de les protéger.

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Les investigations se poursuivent à Volga-Plage, quartier de Fort-de France. Les policiers font les constatations sur place afin d'en savoir un peu plus sur la fusillade du 21 mai 2019, au cours de laquelle une femme est morte. Cette dernière aurait été tuée par une balle perdue. Les faits se sont déroulés sous les yeux de son compagnon et de ses enfants.

Selon les témoignages, six hommes encagoulés ont fait irruption dans le quartier, aux environs de 23 heures, visiblement à la recherche d'un autre homme récemment sorti de prison.

Renaud Gaudeul le procureur de la République, a dirigé une réunion de crise ce jeudi matin (23 mai 2019) avec l'ensemble des services de police. La justice cherche les témoins de la fusillade du mardi 21 mai 2019 et promet de les protéger.

Appel à la réaction dans le quartier


Dans un message teinté de gravité Anicet Soquet, le porte-parole du conseil citoyen de Volga-Plage, lance un appel à la mobilisation des forces vives le 29 mai dans le quartier, "pour ne pas laisser gagner  la terreur ", dit-il.

Anicet Soquet

Le message de mobilisation d'Anicet Soquet, porte-parole du conseil citoyen de Volga-Plage (Fort-de-France).

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe