Fort-de-France : une nuit avec les policiers du GAN

GAN (Police)
© Martinique la 1ere | (Illustration)

La situation est de plus en plus difficile pour les policiers. Récemment plusieurs de leurs voitures ont essuyé des jets de projectiles, et ils sont également visés par des tirs. Ils sont confrontés à une violence galopante mais assurent tant bien que mal leur mission de protection de la population.

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Ils sont sur le terrain tous les jours et contribuent à la sécurité de la population. Le GAN, Groupe d'Appui de Nuit, et  les agents de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) interviennent dans des conditions de plus en plus difficiles.

Parfois pris à partie, blessés lors des interventions, et même caillassés, les agents de police dénoncent une recrudescence des violences à leur encontre et surtout un manque de moyens humain et matériel.
Une plongée dans le quotidien difficile de ces fonctionnaires de police.

 Aurélie Treuil et Guillaume Bacoul ont passé une nuit avec les policiers du GAN.

 

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).