Le syndicat majoritaire demande des comptes au maire de Fort-de-France

CGTM-SOEM
© Martinique1ere

La CGTM-SOEM de la ville de Fort-de-France, mobilise ses adhérents "sans être en grève", ce lundi matin dans la cour de l'institution. Le syndicat réclame au maire, les documents sociaux afin de comprendre la situation de la ville.

Martinique 1ère Publié le

Les services de la mairie de Fort-de-France pourraient être perturbés ce lundi matin (2 octobre 2017) dès 7 heures, en raison d'une mobilisation de la CGTM-SOEM.

Interrogé dimanche soir par téléphone, Daniel Gromat, l'un des dirigeants du syndicat, précise qu'il ne s'agit pas d'une grève, mais bien d'une mobilisation largement annoncée en particulier sur les réseaux sociaux.

Alerte CGTM-SOEM
La CGTM-SOEM mobilise ses adhérents de la mairie de Fort-de-France
Cette "action syndicale", pourrait tout de même avoir des conséquences sur tous les services de la ville (crèches, écoles, cantine, service technique...).

Le syndicat réclame les documents sociaux


C'est à l'issue de l'assemblée générale du personnel, vendredi dernier (29 septembre), sous le grand carbet, que la CGTM a décidé de faire monter la pression, "car nous ne savons pas ce qui se passe à la mairie", s'inquiète Daniel Gromat. "Le bilan social, la situation budgétaire, la situation du personnel, les dysfonctionnements à la tête de l'administration de la mairie", sont au centre des revendications.

Le syndicat réclame les documents sociaux complets qui doivent être communiqués aux instances représentatives du personnel. Pour sa part, le maire semble attendre sereinement cet échange avec le syndicat majoritaire.