Fabrice Di Falco recherche les voix d'Outre-mer pour lutter contre les discriminations à l’opéra

Voix des Outre-Mer
© music-opera | Le prix Voix des Outre-Mer, en Ile-de-France, a été décerné le 9 décembre 2018.

Le contre-ténor Fabrice Di Falco est à l’origine du concours des Voix d’Outre-Mer, compétition prestigieuse dont la vocation est de détecter les futurs talents lyriques des Outre-mer. Saint-Pierre accueillera la phase de sélection en Martinique le 22 décembre 2018.

Joseph Nodin
Publié le

Le concours voix d’Outre-mer a été créé par le contre-ténor Fabrice Di Falco et l’association les "Contres Courants" afin de faire découvrir les voix d’Outre-Mer, pour lutter contre les discriminations dans la musique et notamment à l’opéra, selon les organisateurs.

"Nous allons pouvoir découvrir ces timbres purs, ces timbres chauds, ces timbres particuliers des Outre-mer grâce à ce concours", explique le martiniquais Fabrice Di Falco, l’un de nos chanteurs lyriques les plus talentueux.

Après une première sélection dans chaque île en septembre 2018, les 30 demi-finalistes, concourent pendant ce mois de décembre dans leurs régions respectives.

En Martinique, la phase de sélection est prévue dans la ville d'art et d'histoire à *Saint-Pierre le 22 décembre 2018 à 19h (à la Guinguette, entrée sud de Saint-Pierre, en venant du Carbet), avec dix candidats. "Le public y est convié pour les soutenir", précise Fabrice Di Falco. Deux candidats représenteront la Martinique lors de la finale nationale à la salle Cortot à Paris le 28 Janvier 2019.

"Je suis fier d'accueillir la sélection des Voix de l'Outre-mer. Le conseil municipal de Saint-Pierre a fait de Fabrice Di Falco le citoyen d'honneur de la ville parce que nous savons qu'il a déclaré qu'il a été inspiré dans sa carrière par la théâtre de Saint-Pierre. Théâtre qui a reçu par le passé des concerts de toutes les musiques du monde y compris de la musique classique et l'opéra", se réjouit Christian Rapha le maire de la ville.
"Les participants ont bénéficié fin octobre de master-classes à Paris prodigués par Fabrice di Falco et son équipe, Florent Hu au piano, Roselyne Cyrille en Martinique et Fatima Benjamin en Guadeloupe", rapporte le site forumopera.
 

Soutien de l'archevêque de Martinique


Le chef de l’église catholique soutient ce concours, "parce que les voix et le chant, ont une importance maximale dans notre culture, dans notre vie et bien sûr dans la vie des églises de nos Outre-mer", confirme David Macaire, l’archevêque catholique de Saint-Pierre et Fort-de-France.

"Les gens aiment chanter, c’est d’ailleurs, une culture qu’ils partagent avec beaucoup de peuples noirs du monde, en Afrique, en Amérique (…) Et le chant est le lieu de l’expression des souffrances mais aussi des joies".

Sous la direction artistique de Fabrice Di Falco et la présidence de Julien Leleu, le concours Voix des Outre-Mer a pour objectif de promouvoir les voix de ces lointaines régions de française et l’art lyrique sous toutes ses formes.

* Le nombre de place étant limité, le public est invité à se renseigner à la mairie de Saint-Pierre aux heures de bureau (0596 781032).

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.