Emmanuel Macron brave la tempête Kirk en Martinique

Emmanuel Macron
© ludovic MARIN / AFP | Emmanuel Macron

Le placement de la Martinique en vigilance orange cyclone, n'a pas empêché le chef de l'État d'arriver en Martinique. L'avion présidentiel a atterri à 23h15 (mercredi 26 septembre 2018), à l'aéroport Aimé Césaire au Lamentin.

Joseph Nodin
Publié le , mis à jour le

De retour de  la 73e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (New-York), Emmanuel Macron entame sa visite aux Antilles Françaises par la Martinique. L'avion présidentiel a atterri à 23h15 (mercredi 26 septembre 2018), à l'aéroport Aimé Césaire au Lamentin. Une arrivée dans une ambiance d'ultra protection policière, de l'aéroport jusqu'à la résidence préfectorale à Fort-de-France, comme l'exige le protocole de la Présidence de la République Française.

Emmanuel Macron s'est rapidement engouffré dans une luxueuse voiture dès sa descente de l'avion pour aller se reposer avant d'entamer sa visite officielle aujourd'hui en Martinique.

 

Visite tronquée


Ce séjour est déjà perturbé par les conditions météorologiques. La Martinique est placée depuis hier (mercredi 26 septembre 2018), en vigilance orange cyclone car menacée par une tempête de saison, baptisée Kirk. Le préfet décide de la fermeture des écoles, des crèches et de l'annulation de manifestations en plein air. C'est raté pour Emmanuel Macron qui tenait à une séance de déambulation dans les rues de Fort-de-France !
 

Morne-Rouge, Saint-Pierre, Fort-de-France et tempête kirk au programme !


En Martinique, Emmanuel Macron doit principalement aborder la question délicate de la pollution au chlordécone dans la commune du Morne -Rouge avec un agriculteur qui produit "propre". Le produit a été interdit dès 1977 aux États-Unis, mais utilisé jusqu'en 1993 aux Antilles par les producteurs de bananes pour lutter contre le charançon du bananier. Il est soupçonné notamment d'être responsable d'une explosion des cancers de la prostate. 

À Saint-Pierre culture et histoire seront les thèmes d'échanges dans la ville d'Art et d'Histoire. Dans l'après-midi au plus fort du passage de la tempête Kirk, Emmanuel Macron sera au centre opérationnel à la préfecture qui est chargé de coordonner les actions de sécurité en cas de cyclone.
Enfin si le temps le permet, le Président de la République parlera développement de la ville et sécurité, notamment avec Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France.

 

Emmanuel Macron poursuivra son déplacement vendredi en Guadeloupe, en abordant notamment l'alimentation difficile en eau potable et les algues sargasses.
Puis le Président de la République ira à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, un an après l'ouragan Irma qui a fait 11 morts et causé des dégâts considérables dans les deux îles. En septembre 2017 il s'était engagé auprès de la population à revenir.

 

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.