Des émanations pestilentielles gâchent le quotidien dans le bourg de Sainte-Luce

rue à Sainte-Luce
© Martinique La 1ère | Rue à Sainte-Luce

La question de l’assainissement dans le bourg de Sainte-Luce est au cœur d’une polémique. Les habitants subissent des nuisances sanitaires, visuelles et olfactives aggravées depuis la rupture d’une canalisation le week-end dernier (13-14 janvier).

Peggy Pinel-Fereol
Publié le

Il y a d'abord l'odeur ! Un parfum nauséabond qui embaume la rue principale, celle de la mairie. Juste en face un trou, masqué par un plot de chantier masque le visuel. Un accès direct aux égouts de la ville avec excréments en prime.

Cette situation est subie par les habitants et les professionnels du bourg depuis plus d'un an selon certains. Mais cela s'est aggravé le week-end dernier (13-14 janvier) avec la rupture d'une canalisation.
"Je suis obligée chaque matin en arrivant de mettre du désodorisant et malgré tout durant la journée on n’arrête pas avec les odeurs qui montent comme comme ça, c'est très gênant. Surtout pour les touristes, quand ils entrent, ils disent ça sent mauvais, ça sent chez vous. Je dis ce sont les canalisations, on n’y peut rien" avoue Marie-Thérèse, responsable d'un magasin de souvenir.

La dette de l’ex SICSM


L’ancien gestionnaire des eaux usées, le Syndicat Intercommunal Centre et Sud de la Martinique avait lancé les travaux de la station d'épuration, mais depuis le 1er janvier 2017, la compétence du SICSM a été reprise par l'Espace Sud en laissant une dette abyssale. Ainsi, les travaux nécessaires pour le bon fonctionnement ont été suspendus par l'entreprise qui est en attente de paiement.

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia et Stéphane Petit-Frère :

 

L'actu en vidéo

Relais de l'Aiglon

Les filles de l'Aiglon du Lamentin remportent le 4X100m juniors aux championnats de France.