Carmen Yulin Cruz Soto, Madame le maire de San Juan capitale de Porto Rico, a répondu aux déclarations du président américain. Sur son compte Twitter, elle a rappelé que des milliers de personnes sont décédées pendant et après le passage de l’ouragan Maria en septembre 2017.

"S’il pense que 3000 décès est une réussite, c’est seulement le bon Dieu qui peut nous aider". 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Tweet de Yulin Cruz Soto, maire de San Juan, capitale de Porto Rico tweet

Le Gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a rappelé que "Maria est la pire catastrophe de notre histoire contemporaine. Notre infrastructure a été dévastée, des milliers de personnes ont été tuées et des milliers d’autres sont encore dans des situations précaires".

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Porto Rico : Ricardo Rossello, gouverneur de Porto Rico (à gauche) avec le président des États Unis Donald Trump et sa femme Melania après l'Ouragan Maria reuters
Le gouvernement local n’avait signalé que 64 victimes or selon une étude d'une université américaine, le chiffre réel est de 2.975 décès.

Il y a deux jours, des millions de bouteilles d’eau potable ont été repérés sur la piste d’atterrissage à Ceiba, une ville située à l’extrême est de Porto Rico. Les bouteilles sont sur la piste depuis un an...

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Porto Rico, des millions de bouteilles d'eau potable à Ceiba, un an après le passage de Maria twitter
Mais Donald Trump persiste. L’assistance portée par le gouvernement à Porto Rico a été "énorme" et "un succès incroyable dont on ne parle pas assez". 

"Je pense que c’est l’un des meilleurs efforts jamais réalisé vu la nature du phénomène", a déclaré le président américain.

Il a fallu 11 mois pour rétablir l’électricité sur l'île. Il coûtera US$100 milliards pour réparer tous les dégâts infligés par l’ouragan Maria à Porto Rico.