La trajectoire de la tempête tropicale Isaac fluctue et à la Dominique on craint le pire ! La population se prépare au mieux. Les réparations suite aux dégâts de l'ouragan Maria sont loin d'être terminées. La Dominique est encore fragile.

Certains abris d’urgence ne peuvent pas accueillir les sinistrés. Ceux qui sont en bon état vont s’ouvrir à partir de midi, mercredi 12 septembre 2018. Pour compenser le manque d’abris, le gouvernement demande aux habitants d’héberger leurs voisins en cas de difficulté. Reginald Austrie, vice-premier ministre a même proposé sa propre maison comme abri d’urgence.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Reginald Austrie, vice-premier ministre de la Dominique domgov
Lors d’une intervention télévisée Austrie a conseillé à la population de faire des réserves d’eau et de nourriture pour une période de 3 jours.
 

Les communes sont encore traumatisées


À Pointe Michel au sud-ouest de l’île, Joseph Peltier, agriculteur retraité ne sait pas comment ça va se passer. Il n’a pas pu effectuer toutes les réparations sur sa maison après le passage de l’ouragan Maria, faute de main-d’œuvre et de matériaux, des denrées rares, dans un pays en pleine reconstruction.

À Pointe Michel beaucoup toits ne sont toujours pas réparés. Des habitants vivent encore à coté des cours d’eau dans des zones inondables.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Joseph Peltier (à gauche) lors d'une tournage avec l’équipe de Martinique La Première (février 2018) Caroline Popovic

"Je sais que beaucoup de gens vont venir chez moi avant le passage d’Isaac", dit Joseph Peltier.


Dans le village de Massacre, situé au nord de la capitale Roseau, le toit de Laiertis Peters, entrepreneur âgé de 62 ans, fuit toujours. Il a essayé, sans succès, de le réparer avec des bâches et des feuilles de tôle. Il est resté 8 mois sans courant. Il a acheté de la nourriture. Sa citerne d’eau est pleine et il a des lampes solaires. Mais le traumatisme du passage de l’Ouragan Maria est encore présent dans son esprit.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Dominique, les villages de Massacre et de Jimmit après le passage de l'Ouragan Maria cnn
 

"Beaucoup de personnes sont inquiètes. Psychologiquement nous ne sommes pas prêts", raconte Laiertis Peters lors d'un entretien téléphonique.


La Dominique est comme la Martinique, la Guadeloupe et les îles du nord, en vigilance cyclone.