Domination martiniquaise aux foulées de Baillif en Guadeloupe

Coureurs
© DR | De gauche à droite, Gérald Gladone, Loïc Louis-Mondésir et Clément Brière.

Trois Martiniquais aux trois premières places du classement provisoire des foulées de Baillif, une course à pied par étape qui se tient en Guadeloupe depuis dimanche 23 juillet. Une domination à concrétiser jusqu'au dimanche 30 juillet pour l'emporter.

Muriel Tauzia
Publié le , mis à jour le

Ils sont partis à trois et avaient bien l'intention de marquer de leur empreinte cette 4e édition des foulées de Baillif. Loïc Louis-Mondésir, Clément Brière et Gérald Gladone, tous les trois licenciés au club de la mairie de Fort-de-France sont en train de réaliser un carton plein en s'imposant sur les trois premières marches du classement provisoire des foulées de Baillif.  

8 étapes de course en montagne

Cette course, la seule à se courir par étape en Guadeloupe, réunit cette année 107 athlètes, pour un défi particulier : prendre le départ chaque jour de la semaine sur des distances courtes de 2 à 5 kilomètres, mais sur fort dénivelé. 
Les huit étapes, dont deux contre-la-montre se jouent en effet sur les pentes de la commune de Baillif, autrement dit sur les flancs de la Soufrière. À ce jeu-là manifestement, les martiniquais excellent, avec en tête et maillot jaune, le premier d'entre-deux Loïc Louis-Mondésir, suivi de Clément Brière, qui décroche en même temps le maillot rouge de meilleur sénior et de Gérald Gladone, détenteur du maillot à pois du grand prix de la montagne. 

Belle performance des filles 

Côté féminin, même satisfaction provisoire, puisque Félix Fanjanteino du Golden Star, est elle aussi en tête du classement. Sizième du général et leader féminine avec près de 4 minutes d'avance sur sa première poursuivante, la Guadeloupéenne Sunilda Calme. Elle devrait donc en toute logique pouvoir conserver le leadership féminin de la course, jusqu'à dimanche terme et 8e étape de cette édition des foulées de Baillif. 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.