Des députés jugent sévèrement la situation des hôpitaux martiniquais

Nilor, Lise et Bruneel
© @Alain_Bruneel | Le député Jean-Philippe Nilor, le président de l'Assemblée de Martinique et le dépité Alain Bruneel.

La visite parlementaire consacrée à l’état des hôpitaux publics en Martinique, s'est achevée vendredi dernier (17 mai 2019).

Guy Etienne
Publié le , mis à jour le

Le groupe de députés était composé de Manuella Kéclard-Mondésir, (députée de la 2e circonscription nord de la Martinique), de Jean-Philippe Nilor, (pour le sud), et d'Alain Bruneel, représentant de la 16e circonscription du Nord de la France (Goupe GDR). Le député du nord se déclare stupéfait de l'état des établissements en Guyane comme en Martinique. "Je n'ai jamais vu ça", s'écrit-il.

Alain Bruneel

Le député Alain Bruneel
Cette mission de 2 jours a conduit ces élus sur plusieurs sites de santé et dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), de l’île. Le Centre Hospitalier du Nord Caraïbes, les hôpitaux du Carbet, de Clarac, du Marin, le centre Emma Ventura, ainsi que l'hôpital de la Meynard à Fort-de-France ont été visités.

L’occasion de mesurer une fois de plus les besoins criants de ces établissements de soins, où le constat est partagé : La situation reste critique. Le docteur Jean-Luc Fanon, de l’association "sauver la santé en Martinique" a pu échanger avec la délégation. Écoutez son ressenti.

Docteur Fanon

Le docteur Jean-Luc Fanon, de l’association « sauver la santé en Martinique".
Alors pourquoi-pas une quête de dons, comme pour la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Le docteur Jean-Luc Fanon y est très favorable…en attendant le projet de loi spécifique prévu dans les prochains mois.
 

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe