Déjà 64 jours sans bus à Schoelcher et Saint-Joseph

Bus
© Martinique la 1ère | Les bus à l'arrêt sur le réseau de la CFTU.

Plusieurs lignes de bus en direction de quartiers de Schoelcher ne sont pas desservies depuis deux  mois et cela ne devrait pas s'arranger. Les chauffeurs observent un droit de retrait. Le dialogue est au point mort dans l’entreprise. Les salariés ne sont pas payés depuis le 14 décembre 2018. 

Pédro Monnerville Publié le , mis à jour le

Le dialogue est totalement rompu à l’entreprise de transport Sotravom, sous traitante des lignes sur le territoire de Schoelcher.  Depuis soixante quatre jours, les chauffeurs de cette société cotraitante de la CFTU exercent leur droit de retrait.

Dans les communes de Schoelcher et de Saint-Joseph plusieurs lignes ne sont pas desservies. Les salariés ne sont pas payés depuis le 14 décembre dernier. L'entreprise pendant cette période a été confrontée a un incendie de trois de ses véhicules. Les résultats de l'enquête de police ne sont pas connus.

Au sein de la CSTM  (Centrale Syndicale des Travailleurs Martiniquais) son secrétaire général Bertrand Cambusy, tire la sonnette d’alarme en pointant du doigt notamment le rôle de l’autorité délégatrice Martinique-Transport et de la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transports Urbains).

Bertrand Cambusy

Bertrand Cambusy secrétaire général de la CSTM
Une réunion est prévue ce jeudi entre la direction de la Sotravom et le personnel.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.