Cyclone Isaac : légère baisse d'intensité constatée dans l'arc Antillais

Météo-France
© Météo-France | animation satellite de ce jeudi 13 septembre 2018

ISAAC s'est affaiblie encore la nuit dernière (mercredi à jeudi). Son centre, actuellement à 80 - 100 km à l'Est du Nord de la Dominique va passer en cours de matinée dans ou à proximité immédiate du Canal des Saintes. On note un léger décalage dans le temps pour l'arrivée d'Isaac sur la Martinique

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

La tempête tropicale ISAAC s'est affaiblie encore un peu en cours de nuit. Son centre, actuellement à 80 - 100 km à l'Est du Nord de la Dominique va passer en cours de matinée dans ou à proximité immédiate du Canal des Saintes. Isaac se déplace vers l'Ouest à 31 km/h. Cette trajectoire se maintient jusqu'à son passage sur les Petites Antilles qu'il atteindra ce jeudi en milieu de journée. Une légère baisse d'intensité a été constatée, toutefois à son arrivée sur l'arc antillais.


La Martinique se situe dans le Sud du système à l'abri des renforcements de vent d'Est. Les rafales sont de l'ordre de 40 à 60 km/h sur la façade Atlantique et sur les mornes. Les pluies resteront faibles à modérées dans la matinée. Elles seront plus importantes à partir de la mi-journée au moins jusqu'en soirée. 

 

Averses fréquentes et de fortes intensités


La partie active, en termes de pluies orageuses, est très étendue mais assez loin à l'arrière du centre. Ce jeudi 13 septembre, les averses deviendront fréquentes et parfois de fortes intensités. Les pluies se généraliseront et localement orageuses. Le tonnerre restera d'actualité. Sur la durée de l'épisode, les cumuls pourraient atteindre entre 150 et 200 mm. Il faut attendre vendredi soir pour bénéficier d'une accalmie significative des précipitations.
 

Mer agitée


La mer se creuse : au plus fort de l'épisode les creux moyens atteignent 2m 50 à 3m. La houle d'ISAAC est arrivée depuis hier soir et est montée progressivement avec des vagues moyennes de 3m à 3,5 m. Les vagues maximales sont comprises entre 4 et 5 mètres.
À la côte Caraïbe, les vents d'ouest lèvent des vagues d'ouest avec des creux moyens qui peuvent dépasser 1 mètre et créer une agitation inhabituelle sur les côtes.

L'actu en vidéo

Glissement de terrain

Glissement de terrain à la cité Dillon à Fort-de-France (image amateur)