CTM : une plénière exceptionnelle pour le développement de la Martinique

Plénière CTM
© Martinique 1ère | Séance plénière de l'Assemblée de Martinique

Développer la Martinique : vaste programme! Et il faut faire vite. Le premier ministre va signer dans quelques jours les contrats de convergence et de transformation avec les collectivités d'Outremer. Pour décider de ce que vont contenir ces contrats, les élus de la CTM se réunissent aujourd'hui.

Lonété Sophie
Publié le , mis à jour le

Le Direct :

C'est un chantier lancé en 2017 avec la loi de programmation relative à l'égalité réelle Outremer. Ces contrats de convergence et de transformation signés entre l'Etat, la CTM et les communautés d'agglomérations en sont la traduction.

Mais toute la question est de savoir ce que l'on met derrière ce programme car il est pour le moins vaste. Il comprend en effet des dispositions sociales et économiques. Il vise aussi à diminuer les écarts de niveau de vie. Près de 45% des foyers martiniquais ont des revenus faibles. Dans l'hexagone ces revenus faibles concernent 23% des foyers.

Autre objectif : le développement de la Martinique à plusieurs niveaux : économique bien sûr, mais aussi environnemental, sanitaire, éducatif, culturel, audio-visuel ou encore numérique.
Ce plan établi sur 14 ans (2019 - 2033) vise à mettre en branle un maximum de projets mais pas n'importe lesquels : ceux qui ont été recueillis pendant les assises des Outremer et validés par le livre bleu.
Ce matin, mercredi 3 juillet 2019, les élus de la CTM sont donc en séance plénière exceptionnelle afin de finaliser le plan de convergence et de transformation de la Martinique pour la période 2019 - 2033 et celui de 2019 - 2022. Pour cela 3 grandes orientations ont été retenues:
  * Assurer le bien-être et l'épanouissement de la population avec une priorité donnée à l'éducation à la santé, à l'égalité des sexes, à la              démocratisation de la culture et du sport, à l'accès au logement.
  * Investir dans les filières porteuses. Là l'objectif est de structurer le tissu économique autour de filières compétitives en développant l'agroforesterie, le tourisme patrimonial, en dynamisant le BTP, ou encore en systématisant le numérique.
  * Assurer l'attractivité et l'accessibilité du territoire en améliorant notamment notre capacité à faire face aux risques naturels, sanitaires et technologiques. En garantissant l'accès à la justice, à l'eau, à l'assainissement. En développant le transport interurbain, terrestre et maritime.
  

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.