Le contrôle technique sera plus cher et beaucoup plus sévère en 2018

controle technique
© France Inter | Image d'illustration

Applicable à partir de mai 2018, le nouveau contrôle technique aura désormais plus de points de contrôle et son tarif augmente de 20%.

Pierre-Yves Honoré Publié le

Ce nouveau contrôle technique ne sera appliqué qu’à partir du mois de mai 2018, et pourtant il fait déjà grincer des dents. En fait la France va appliquer un nouveau règlement européen, qui revoit entièrement le processus de cet examen de passage instauré depuis 2012. Il est obligatoire pour les véhicules qui vont entamer leur quatrième année, puis l’examen doit ensuite être renouvelé tous les deux ans.

123 points de contrôle


Le premier changement porte sur la traque systématique du moindre petit défaut technique. Aujourd’hui l’examen repose sur 123 points de contrôle. Le nouveau contrôle technique aura 132 points, soit 9 de plus. Mais l’examen sera surtout plus minutieux. Il va permettre de dénicher jusqu'à 606 défaillances techniques possibles, contre 453 auparavant.

24 heures pour réparer


Jusqu'à maintenant, l'automobiliste disposait d’un délai de deux mois pour entreprendre les réparations, mais ce sera différent désormais. L’autre nouveauté majeure est que ce contrôle crée un niveau de défaillance dit "critique". Ainsi, pour ce type de défaut l’automobiliste a obligation de réparer et faire la contre-visite dans la même journée.

Concrètement cela veut dire que pour emmener le véhicule chez le mécanicien ne serait-ce que le lendemain, il devra faire appel à une dépanneuse. Une aberration ! Sans quoi vous vous exposez à une amende de 135 euros. Quand on connaît les délais d’attente pour entreprendre les réparations, il faut s’attendre à des bouchons chez les mécaniciens.

Enfin, ce nouveau contrôle technique devrait augmenter de 20 %. Il faudra donc compter 85 euros pour obtenir le précieux macaron bleu.

L'actu en vidéo

Démission

Olivier Bérisson démissionne de l'association écologiste l'Assaupamar