Le comédien martiniquais Mike Fédée fait son "Kissa" sur le web

plateau kissa
© Youtube "Kissa" | Plateau de l'épisode 5 "Mes bouclettes". Mike Fédée joue les quatre rôles.

Après son passage dans la série française "Plus Belle la vie" l'année dernière, le comédien et auteur martiniquais Mike Fédée partage son temps entre le théâtre, le doublage de voix et son "petit bébé". Il s'agit d'un shoWeb comique baptisé "Kissa".

Peggy Pinel-Fereol
Publié le

Mike Fédée se qualifie comme étant un "grand optimiste". Pourtant "Kissa" est né un soir de dépression alors qu'il était seul chez lui. "J'avais envie de rire et de faire rire. Je me suis dit que j'allais essayer de faire un petit truc, comme ça". 
Il tourne alors de petites vidéos avec son smartphone en mode selfie qu'il baptise "l'Antillais en moi". C'était en mai 2017.



Kissa ?




"Grâce à la production LGDC (Les Garçons De Charmbre), qui a reçu de nombreux prix dans divers festivals et même à l’international, j’ai pu développer mon concept et créer un vrai contenu inédit".

Ainsi, avec la complicité de son coproducteur, Julien Lazzaro, les vidéos évoluent et s'étoffent. Au personnage "l'Antillais" du départ s'ajoute désormais deux nouvelles voix, "Gilbert l'expert" et "Becky la Reuss". 

Des "consciences" matérialisées dans des écrans d'ordinateur, de tablette ou encore de smartphone. Les vidéos changent également de nom pour s'appeler "Kissa". 



Ces vidéos sous la forme d'épisodes de 4 à 8 minutes sont écrites par Mike Fédée et son coproducteur. Les mamans, les cheveux naturels ou encore la sexualité, les thématiques varient et attirent un large public. "Il est important pour moi de parler de mon île, de parler de mon métissage ainsi que de la sexualité sans tabous. Et je suis étonné de constater que malgré un large public antillais conquis par le programme, des personnes de tous horizons et de toute sexualité confondus m’en parlent avec beaucoup de plaisir".




L'épisode 6, "Mon Nhappy", affiche plus de 10 000 vues




Le comédien et auteur martiniquais Mike Fédée, profite de son temps libre pour travailler sur ces vidéos qui lui tiennent à cœur.
 Mais cette production "homemade" comme il se plaît à l'appeler, coûte cher.

Le shoWeb comique réclame un décor, de la lumière ainsi qu'une petite équipe composée d'un cadreur, d'un ingénieur du son ou encore d'un maquilleur. Selon Mike Fédée, une journée de tournage est évaluée à plus de 1 000 euros. 
Le montage étant effectué par les deux coproducteurs.

Ces derniers ont lancé une cagnotte participative sur internet Tipee afin d'aider à financer le projet. 
Des vidéos qu'il espère un jour voir diffuser en télévision. 
"En ce moment la visibilité c'est le must, faut atteindre des millions de vues. Mais nous on vise sur la durée, d'avoir quelque chose avec des saisons, des épisodes, on vise des institutions comme le CNC (Centre National du Cinéma). Et pour moi mon concept a une connotation antillaise, donc avoir le soutien de chez moi, des subventions pourrait m'être accordé afin de perdurer", poursuit le jeune homme. 

L'actu en vidéo

Victoire de l'Arsenal

Les femmes de l'Asenal sont championnes de Marinique 2019 de handball.