Après plusieurs semaines de doutes, les salariés et les médecins de la Clinique Sainte-Marie (Schoelcher) devraient en savoir un peu plus sur leur avenir.

Le tribunal mixte de commerce devrait se prononcer sur la mise en redressement judiciaire de la structure. En effet, la société Kapa santé qui gère la clinique est en cessation de paiement.

À quelques jours de la décision, un collectif de médecins s’est formé pour mettre l’accent sur la nécessité du maintien de la clinique Sainte-Marie dans l’offre sanitaire de l’île. "La clinique propose des services qui ne sont pas ailleurs. On peut parler de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) qui n'existe plus en Guadeloupe suite à l'incendie du CHU.

Nous avons un service de médecine qui est très compétent et qui permet aux patients qui sortent par exemple d'un infarctus de venir faire des bilans ou de la rééducation cardiaque sans difficulté
", insiste le docteur Gilles Goulon, chirurgien orthopédique à la clinique.

(Re)voir le reportage avec des images de Marc Balssa. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.