Buju Banton, star jamaïcaine du ragga et dancehall, est de retour

Buju Banton
© TWITTER

Après avoir passé 8 ans incarcéré aux États-Unis pour tentative de vente de cocaïne, Buju Banton, le chanteur jamaïcain, a fêté sa libération avec un concert à Kingston, capitale de la Jamaïque. Plus de 30.000 spectateurs ont assisté à ce premier rendez-vous depuis sa libération. 

Caroline Popovic
Publié le , mis à jour le

Le concert de Buju Banton au stade national de Kingston, la capitale de la Jamaïque, est décrit comme le plus grand événement musical dans ce lieu depuis 1976 et le spectacle de Bob Marley, "Smile Jamaïca". Habillé entièrement en blanc, Buju Banton est arrivé sur scène pour un spectacle qui a duré deux heures.

Il a commencé par une prière, "Have Mercy on Me"...les larmes aux yeux. L’émotion était palpable. Cela fait dix ans qu’il n’a pas chanté devant ses fans à la Jamaïque.
 

À tous ceux qui m’ont soutenu, à tous ceux qui ne m’ont pas soutenu. Je vous aime tous. Il n’y a pas de haine dans mon cœur, a déclaré Buju Banton.


Il a chanté tous ses tubes. "Not an Easy Road", "Hills and Valleys and Destiny", "Driver" et "Wanna Be Loved". Ses fans étaient soulagés. Sa voix est inchangée et il a autant d’énergie sur scène qu’avant son incarcération. À 45 ans, il montre qu’il a encore toutes ses forces.
Voir cette publication sur Instagram

Buju 🇯🇲 Destiny #bujubanton

Une publication partagée par Bobby Konders Massive B (@bobbykonders) le

Il a invité ses amis, les grands artistes du reggae, pour partager ce moment. Beres Hammond, Wayne Wonder, Gramps Morgan et Marcia Griffith qui accompagnait Bob Marley, ont tous chanté avec Buju Banton.

Pendant le concert, le chanteur a voulu calmer certaines rumeurs. Non, il n’a pas subi d'attouchements en prison. Et les accusations de cocaïnomane, de l'un de ses enfants sont fausses, dit-il.
 

Buju Banto déplace toujours autant les foules !


Des milliers de spectateurs sont venus d'Europe, des États-Unis et même d'Australie. Les vols, les hôtels et les hébergements de toutes natures étaient complets. Les tickets pour le concert se sont vendus rapidement. Certains n’ont pas hésité à dépenser plus de 1000 euros pour un billet. Un fan d’Australie a payé près de 5000 euros pour assister au spectacle.

À cause de son incarcération pour tentative de vente de cocaïne aux agents américains infiltrés, Buju Banton n’avait pas mis les pieds à la Jamaïque depuis près de 10 ans. Âpres avoir purgé sa peine aux États-Unis, il a été expulsé le 7 décembre 2018.

Les clubs, les bars et les stations de radio reprennent les titres du chanteur en boucle depuis son retour. Buju Banton part maintenant en tournée dans plusieurs pays de la Caraïbe.
 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.