La biodiversité marine de Martinique est menacée par la pollution

Crevette du Yucatan
© Exposition Madibenthos | Crevette du Yucatan

Les membres de l'expédition Madibenthos ont livré leurs conclusions sur l'état de nos fonds marins. Le bilan est inquiétant. L'écosystème s’est dégradé de façon considérable. La pollution en est la cause principale.

Christine Cupit Publié le , mis à jour le

Lors de leur expédition sous-marine, les scientifiques de Madibenthos ont été surpris par la diversité et la richesse de la faune et de la flore martiniquaises. De nombreuses espèces endémiques ont été observées. D’autres, jusque-là inconnues, ont également été découvertes.

Crabe des paletuviers
© Exposition Madibenthos | Crabe des palétuviers
 

Des spécimens marins endémiques

"Beaucoup d'espèces sont rares, petites, peu abondantes, mais d’une grande diversité. Il y a encore un potentiel biodiversité, très important à la Martinique, et surtout très original. Il y a plusieurs centaines de petits invertébrés qui apparemment ne sont présents qu'à la Martinique. L'expédition Madibenthos a fait de la Martinique, l'une des îles des Petites Antilles la plus intensément échantillonnée de tout l’arc antillais", précise Philippe Boucher, Professeur au Museum d’histoire naturelle de Paris et chef de mission Madibenthos.

Des récifs coralliens fortement dégradés


Mais les scientifiques ont constaté une dégradation importante des fonds marins, et notamment des récifs coralliens. Cela inquiète d’autant plus que les coraux constituent une protection naturelle contre les aléas climatiques.

"Les récifs ont un rôle géologique à jouer. Comme les coraux poussent en permanence, ce sont des barrières auto réparatrices naturelles, qui protègent nos côtes de la houle cyclonique. Si les coraux continuent de mourir, les récifs vont régresser en l’espace de 20 ou 30 ans, et laisser passer la mer", explique Claude Bouchon, Professeur à l'Université des Antilles et spécialiste des​ ​​coraux. 

Eponge des palétuviers
© Exposition Madibenthos | Eponge des palétuviers
Plusieurs facteurs ont contribué à la détérioration de nos récifs coralliens. Ils sont tous liés aux activités de l’homme. De nombreux coraux sont abîmés par les chaînes de bateaux. La destruction de la forêt et de la mangrove pour aménager le littoral a également causé des dégâts considérables, sur la population des coraux.

"On détruit les forêts, on coupe les mangroves. De plus en plus de vases de sédiments partent à la mer, et se déposent sur les coraux, ce qui finit par les tuer", ajoute Claude Bouchon. 

Des solutions pour endiguer la pollution


L’assainissement des eaux usées et leur rejet dans la mer est également, une source de pollution importante.
Néanmoins, des solutions existent pour remédier à ce phénomène, comme la récupération des eaux d'égout, le reboisement ou encore la restauration de la mangrove.
Bernard l hermite aux yeux etoiles
© Exposition Madibenthos | Bernard l'hermite aux yeux étoiles
Maintenant, c’est aux collectivités gestionnaires du milieu marin, de mettre en place un programme d’actions pour la préservation de l'écosystème. Cela passe aussi, par une prise de conscience collective, afin que chaque Martiniquais adopte un comportement éco-citoyen, respectueux de l'environnement.

L'actu en vidéo

Avca

L'AVCA décide d'aller demander les raisons du crash de 2005 à un niveau plus élevé.