Banamart et Pôle emploi forment de nouveaux ouvriers agricoles

Pôle emploi
© AFP | Pôle emploi propose son dispositif de POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi), préalable à l'embauche.

Encore une convention* entre le groupement bananier Banamart et Pôle emploi qui sera signée ce vendredi 23 août 2019, pour la formation de nouveaux employés agricoles polyvalents.

Guy Etienne
Publié le , mis à jour le

Depuis une quinzaine d’années, les producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique se sont tournés vers la culture d’une "banane durable", c'est-à-dire économiquement perenne et respectueuse de l’environnement.

Pour se faire, les exploitations ont besoin de salariés formés à ces nouvelles pratiques agricoles et polyvalents, afin de satisfaire les métiers en tension de la filière (emballage et découpe).

C’est la volonté partagée du groupement bananier Banamart et de Pôle emploi, lesquels depuis 2017, se sont engagés via une première convention, dans le cadre du dispositif de POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi).
 

La filière banane forme, pour embaucher.


Cette formation préalable à l’embauche, permet à plusieurs demandeurs d’emploi inscrits, de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle, en l’occurrence la filière agricole.

Au terme de cette POE, 5 nouveaux employés seront recrutés dans une station de conditionnement au Lamentin. A plus long terme, ce sont près de 500 emplois qui seront à pourvoir dans le secteur.

Pierre Monthieux, le directeur général de Banamart, est au micro de Bertrand Caruge.

Pierre Monthieux (BANAMART)

 
Bananes dans des cartons
© Banamart | Bananes conditionnées
* Cette nouvelle convention entre Pôle emploi et Banamart sera signée ce vendredi 23 août 2019.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.