Les artistes en mal de scène

Scène Nationale
© Martinique | Tropiques Atrium annonce que sur environs 160 représentations par saison, 70% de la programmation est dédié aux artistes martiniquais

Ce lundi 13 février, le metteur en scène Hervé Deluge a craqué et foncé avec son pick-up dans la porte principale de Tropique Atrium. Selon la police, il est encore en garde à vue. Mais son geste fait écho à un certain mal-être dans la profession. Le manque de structure est pointé du doigt. 

Peggy Pinel-Fereol
Publié le , mis à jour le

Tropique Atrium, le domaine de Fond Saint-Jacques, l'espace Sonate, ou le théâtre municipal Aimé Cesaire, la liste des scènes martiniquaises n'est plus longue. Un constat que font les artistes au quotidien. Avant même de se lancer dans la création, ils sont confrontés à cette difficulté, afin de montrer par la suite leur oeuvre au public. 

Tropique Atrium, une scène trop nationale ? 

Sur la question de la programmation de Tropique Atrium, l'Établissement Public de Coopération Culturelle se défend. Sur environ 160 représentations par saison, 70% de la programmation est dédié aux artistes martiniquais.

Tropique Atrium, est le fruit de la fusion en 2015, entre le Centre Martiniquais d'Action Culturelle (CMAC), et l'Atrium. L'établissement bénéficie du label scène national du Ministère de la Culture avec comme obligation de diversifié sa programmation, autant en terme d'arts (Musique, danse, théâtre, art plastique, cinéma) que d'origine des artistes (Martinique, Caraïbe, Europe, Monde). 

(Re)voir le reportage avec des images d'Eddy Bellerose : 

L'actu en vidéo

Purification en rivière

Purification dans la rivière (Kanga Niazè= la jarre aux esclaves).