Un an de prison dont huit mois ferme pour un refus d'obtempérer

Contrôle de gendarmerie
© FB gendarmerie | Contrôle de gendarmerie

Lundi 31 octobre, un homme d'une quarantaine d'année a été condamné à douze mois d'emprisonnement dont huit mois ferme pour refus d'obtempérer aggravé. Deux jours plus tôt, il a foncé avec son scooter sur un gendarme qui l'avait sommé de s'arrêter lors d'un contrôle à Sainte-Marie.

Peggy Pinel-Fereol Publié le , mis à jour le

Les faits se sont déroulés au centre bourg de Sainte-Marie, samedi dernier (29 octobre 2016) vers 17h30. Selon la gendarmerie, suite à la plainte d'une passante qui aurait été molestée, une patrouille de la brigade de Sainte-Marie tente de contrôler l'homme incriminé sur son scooter.

Le conducteur, âgé d'une quarantaine d'année, fonce délibérément sur le gendarme qui le somme de s'arrêter. Ce dernier désarçonne le pilote du scooter et tous deux tombent au sol. S'ensuit une lutte afin de maîtriser l'individu. Interpellé et placé en garde à vue, le mis en cause est jugé en comparution immédiate, hier, lundi 31 octobre 2016 au Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France. 

Sont retenues contre lui les infractions suivantes : Conduite sous l'empire d'un état alcoolique, détention de drogue (91 grammes découverts sur l'intéressé), usage de stupéfiants et refus d'obtempérer aggravé. Il est finalement condamné à une peine de douze mois d'emprisonnement dont huit mois ferme. Placé sous mandat de dépôt, il est conduit directement au centre pénitentiaire de Ducos.

L'actu en vidéo

Scène de crime

Reconstitution d'un meurtre à Basse-Pointe