Ajoupa-Bouillon : 218 personnes ont voté pour rien !

Maire en mairie
© Martinique 1ère | Maurice Bonté, maire d'Ajoupa-Bouillon salue l'un de ses administrés

Le scrutin de samedi dernier est invalidé pour le 2e bureau de la commune d'Ajoupa-Bouillon sur décision du Conseil Constitutionnel. Son délégué a constaté l'absence des deux assesseurs pendant le vote.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Dans le bureau de vote n° 2 de la commune d'Ajoupa-Bouillon (Martinique), dans lequel 218 suffrages ont été exprimés, le délégué du Conseil constitutionnel a constaté, lors de son passage (samedi 22 avril 2017), que seul le président du bureau de vote était présent. Alors même que les deux assesseurs n'ont été absents qu'une partie de la journée, une telle irrégularité est de nature à entraîner des erreurs et peut favoriser la fraude. Par suite, il y a lieu d'annuler l'ensemble des suffrages émis dans ce bureau. Décision du Conseil Constitutionnel du 26 avril. Dans la commune ce vendredi matin c'est l'incompréhension.

Reportage Delphine Bez et Marc-François Calmo 
 
 
 

Outre le 2e bureau d'Ajoupa-Bouillon, "dans le bureau de vote n° 2 de la commune du François et dans le bureau de vote n° 13 de la commune du Robert ,la commission de recensement a retranché du nombre des bulletins blancs et du nombre des bulletins nuls le nombre de ces bulletins qui ne lui avaient pas été transmis. En raison de la faiblesse des discordances relevées et en l'absence de fraude, il convient de s'en tenir au nombre des bulletins blancs et nuls tel qu'il résulte du procès-verbal des opérations électorales", précise le Conseil constitutionnel qui a publié le 26 avril au Journal Officiel son compte rendu du premier tour de l'élection présidentielle.

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.