L'accident de Ducos : l'auteur des faits avait paniqué et modifié la scène avec sa compagne

Palais de justice
© Martinique 1ère | Le palais de justice de Fort-de-France

La gendarmerie a arrêté l'appel à témoin suite à l'accident de la circulation routière du 21 avril dernier à Ducos. L'auteur des faits se voit reproché notamment des faits de blessures involontaires, non-assistance à personne en danger ou modification de l'état des lieux d'un délit.

Martinique La 1ère Publié le , mis à jour le

Selon le procureur de la République, le 23 avril 2018 en fin d'après-midi, un homme, âgé de 43 ans, demeurant à Fort-de-France, sans antécédent judiciaire, s'est présenté à la gendarmerie du Saint Esprit. Il a reconnu être l'auteur de l'accident survenu le samedi 21 avril 2018 à Ducos au lieu-dit "Bois Rouge".

"Il indique avoir percuté la piétonne, avoir paniqué à la vue du corps et s'être rendu à son domicile à Fort de France pour prévenir sa compagne, avec qui il est revenu sur les lieux. Sa compagne a alors appelé les secours", indique Renaud Gaudeul, le procureur de la République.

L'homme et la femme ont ajouté avoir déplacé les débris de phare pour les dissimuler et avoir procédé à des réparations sur le véhicule accidenté au cours du week-end.

L'auteur de l'accident n'avait pas le droit de conduire


"L'homme se voit reproché des faits de blessures involontaires, non-assistance à personne en danger, conduite malgré permis non prorogé et modification de l'état des lieux d'un délit. Son placement sous contrôle judiciaire sera requis, notamment avec interdiction de conduire tout véhicule", précise Renaud Gaudeul. Sa compagne, âgée de 45 ans, se voit reproché l'infraction de modification de l'état des lieux d'un délit.

Une information judiciaire sera ouverte ce mercredi après-midi (25 avril 2018) au palais de justice de Fort-de-France.

Dans cette affaire, la victime, une femme de 45 ans, est toujours dans un état critique.