800 AVC par an en Martinique

Stethoscope
© DR

Chaque année, environ 800 personnes font un Accident Vasculaire Cérébral en Martinique. La population ne connaît pas forcément les signes de l’AVC, et les bons gestes à tenir. Une campagne de sensibilisation intitulée "les AVC, connaitre et agir" se tient du 24 octobre au 3 novembre.

Jean-Baptiste Anatole - Peggy Pinel-Fereol Publié le , mis à jour le

Environ 800 personnes font un AVC en Martinique chaque année. Triste constat, la population ne connaît pas forcément les signes de l’AVC et les bons gestes à tenir. Face à l’accident vasculaire cérébral, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettent de réduire la mortalité de 30%, ainsi que le risque de séquelles et leur gravité. 
Troisième cause de décès en France, la plupart des accidents vasculaires cérébraux surviennent chez les personnes de plus de 65 ans. 10% touchent les personnes de moins de 45 ans.
 

(Re)voir les témoignages de victime d'un AVC.

Les symptômes 

Les quatre symptômes de l’AVC à connaitre absolument :
1) le type d’AVC le plus commun est l’accident vasculaire cérébral ischémique c'est-à-dire il survient quand un caillot empêche le sang d’irriguer le cerveau, c’est environ 80 à 90% des cas.
2) Vous ressentez une faiblesse soudaine, une perte de la motricité, une insensibilité d’un membre, d’une partie du visage, des troubles de la parole, des difficultés à trouver vos mots, à comprendre ce que disent les gens, vous êtes là aussi probablement en train de faire un AVC.
3) Vous êtes sujet à de très fortes migraines, à une forte tension artérielle, votre terrain est propice à un AVC hémorragique causé principalement par un saignement incontrôlé à l’intérieur du cerveau.
4) Autre symptôme non négligeable, la perte de la vue d’un seul œil, une vision trouble dans un seul œil, une perte de la moitié du champ visuel pour chaque œil.


Chaque minute compte

Un patient victime d’un AVC perd en moyenne 1,9 million de cellules cérébrales chaque minute. Le réflexe à avoir est de contacter le centre 15 le plus rapidement possible. 

(Re)voir l'intervention du professeur Didier Smadja, président du réseau Ermancia. 

Pour prévenir l'AVC, une hygiène de vie saine et une alimentation équilibrée peuvent aider à minimiser le danger. L’accident vasculaire cérébral ne touche pas que les séniors, les jeunes adultes peuvent eux aussi être victime de cette maladie.  

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.