40 ans après la mort tragique d'Alain Jovignac, ses proches lui rendent hommage

Alain Jovignac
© Martinique La 1ère | Alain Jovignac, tué par un militaire à Fort-de-France le 1er juillet 1978.

Il y a 40 ans, Alain Jovignac, un jeune martiniquais qui jouait au football au Fort Desaix, était tué par un militaire. Il avait tout juste 18 ans. Pour la première fois depuis le drame, sa famille et ses amis se sont rendus sur place pour un hommage.

 

Martinique La 1ère Publié le , mis à jour le

C'était il y a 40 ans, jour pour jour, un jeune martiniquais qui jouait au football au Fort Desaix, un fort militaire sur les hauteurs de Fort-de-France, était tué par arme à feu, à bout portant par un militaire. Il s'appelait Alain Jovignac et avait tout juste 18 ans.

Pour la première fois depuis le drame, sa famille et ses amis se sont rendus sur place pour un hommage.

L'armée a facilité l'organisation de cette cérémonie empreinte d'émotion, mais aussi de pardon.

(Re)voir le reportage de Cécile Marre et Bianca Careto.


 

L'actu en vidéo

Gordon Henderson

Gordon Henderson créateur de la cadence lypso