34 nageurs Martiniquais engagés aux Carifta-Games à la Jamaïque

natation
© LD | des places de podium envisagées dans toutes les courses

Les nageurs Martiniquais ainsi que leurs parents ont participé hier (dimanche 25 mars) au Carbet à un ultime regroupement avant le départ de l'équipe pour les carifta-games  à Kingston (Jamaïque). Objectif : jouer la gagne afin de faire mieux que la 8e place prise aux Bahamas l’an dernier.

Denis ADENET-LOUVET - Jean-Claude SAMYDE Publié le , mis à jour le

Une bonne trentaine de nageurs ainsi que leurs parents ont participé à un ultime regroupement à la piscine Jean Bally du Carbet, avant le départ ce mardi (27 mars) de l'équipe à destination de Kingston .

Effacer la prestation des Bahamas...


José Sorel le secrétaire général de la ligue de natation et chef de délégation a rappelé aux sportifs les objectifs. "Jouer la gagne afin de faire mieux que la 8e place au classement des nations ramenée des Bahamas l’an dernier".
La sélection engagée en natation course (du 31 mars au 3 avril en piscine et le 4 avril en mer) a les moyens d’atteindre ces objectifs même si elle ne bénéficiera pas des services de trois de ses fers-de-lance qui évoluent dans des clubs de l’hexagone cette saison. Mais le cru 2018 semble avoir les moyens de marcher sur les traces des Mika Heideyer, Will Insha Jules Marthes et Julien Berol.
carifta-games de natation
© CapFB Natation | bien figurer face à la Barbade,Trinidad, Les Bahamas et la Guadeloupe

De beaux arguments à faire valoir...


Pour les courses, 30 nageurs (14 filles et 16 garçons) ont réussi les minima imposés par la commission technique, des temps qualificatifs plus exigeants cette année pour les minimes et cadets, ce qui laisse présager des résultats prometteurs dans ces catégories.

Chez les minimes filles il y a du potentiel. Le groupe, avec les Inès Tyburn Pastel, Floriane Vallee, Cheamael Griffith et Télia Dalu, devrait sauf accident ramener de gros points à la sélection sur les relais.
On comptera aussi sur le collectif des cadets qui auront pour chefs de file, Brice René-Corail, Allan Badian et Louis Drogo.Pour les benjamins la barre qualificative était placée moins haut afin de les permettre de s’aguerrir au contact du haut niveau.
Malgré tout, cette génération montante a de beaux arguments à faire valoir. Maud Paderna, Noah Martial chez les benjamines et Noah Badian chez les benjamins sont de sérieux candidats au podium, mais les révélations ne sont pas à écarter parmi les six autres benjamins de la sélection.

En compétition synchronisée


Après une parenthèse en 2017, la natation artistique refait son apparition…4 ballerines composent notre sélection après la défection de deux filles sur blessure. Pour ces dernières les objectifs sont moins ambitieux en ce qui concerne le classement des nations puisqu’elles ne présenteront que des solos et des duos. 7 coaches vont encadrer ces 34 nageurs.

L'actu en vidéo

Avca

L'AVCA décide d'aller demander les raisons du crash de 2005 à un niveau plus élevé.