La situation économique de la Martinique est bonne selon l'IEDOM

Billets de Banque
© IEDOM | Baisse du nombre de billets, progression des pièces

Émissions fiduciaires, baisse des carburants, augmentation des immatriculations de véhicules, les premiers éléments du tableau économique de  2015 sont connus. L'IEDOM (l'Institut d'Émission des Départements d'Outremer) a publié sa lettre mensuelle. Les premiers indicateurs sont au vert.

Jean-Claude SAMYDE
Publié le , mis à jour le

Émission fiduciaire en 2015 : Baisse du nombre de billets, progression des pièces

En 2015, en Martinique, l'IEDOM a émis 62,7 millions de billets et en a retiré 61,9 millions de la circulation, toutes coupures confondues. L’émission nette de billets, à 811 884 unités (contre 1,4 million en 2014), passe ainsi sous la barre du million et accuse une baisse de 43,9 % en volume. En valeur, elle représente 37,2 millions d’euros, soit 41,8 % de moins qu’en 2014.


Prix des carburants : La baisse s’accentue en 2015

La baisse des prix des carburants à la Martinique, amorcée dès 2013, s’est significativement accentuée en 2015. Les prix, fixés par arrêtés préfectoraux, ont suivi l’évolution des cours internationaux du pétrole. Le cours du baril de Brent, de mer du Nord, d’où proviennent les importations martiniquaises, a diminué de moitié, passant de 98,97 USD, en moyenne en 2014, à 52,32 USD en 2015.

Cette baisse est la conséquence d’un ralentissement de l’activité économique mondiale, marqué notamment par un repli de l’activité chinoise (qui pèse sur la demande) et une augmentation de la production de pétrole en Amérique du Nord (qui contribue à alimenter l’offre).

Ainsi, malgré la dépréciation de l'euro par rapport au dollar (-10,1 % entre le 31/12/2014 et le 31/12/2015,) la moyenne annuelle du prix de super sans plomb est de 1,40 €/litre en 2015, en repli de 11 centimes (-7,7 %) par rapport à 2014. La baisse est plus prononcée pour le gazole dont le prix moyen sur l'année est tombé à 1,10 €/litre en 2015, soit une baisse de 10,6 % en glissement annuel.
 

Automobile : Le commerce carbure  

On compte 15 214 immatriculations de véhicules neufs en Martinique en 2015, soit un rebond de 13 % par rapport à 2014. Cette progression concerne autant les véhicules utilitaires neufs (VUN) (+12,9 % avec 2 156 immatriculations) que les véhicules particuliers (VPN) (+14,2 % pour 12 930 immatriculations).

Le ralentissement de la diésélisation du parc automobile se poursuit. Les moteurs diesel ne représentent plus que 42 % des véhicules particuliers neufs vendus en 2015, soit 8,2 points de moins qu'en 2014. Par ailleurs, la part de marché des constructeurs français sur les ventes de VPN à la Martinique recule à 38,7 % (-1,2 point sur un an).
indicateurs économiques Martinique
© IEDOM


 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.