Les inondations du 6 novembre ont coûté au moins 6 millions d'euros

Rivière-Pilote inondations nettoyage
© MARC BALSSA | Dès le lendemain des inondations, les Pilotins du Sud se sont attelés au nettoyage de leur commune (7 novembre 2015 à Rivière-Pilote).

Un mois après les intempéries du 6 novembre 2015 qui ont frappé la Martinique, les sinistrés ont constitué leurs dossiers d’indemnisation. Plus de 650 ont été traités. Le montant des sinistres s'élèvent à plus de six millions d'euros.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Un premier bilan des dégâts causés par les intempéries du 6 novembre 2015 a été fait. "Aujourd'hui, environ 650 sinistres ont été évalués. Il peut y en avoir encore quelques uns, les jours à venir. On évalue le montant des sinistres à 6 ou 7 millions d'euros", calcule Loup de Fréminville, le président du Comité Caribéen des Assureurs (CCA). "Il y a des dommages subis par des particuliers sur des voitures, des maisons. En nombre, ce sont les deux tiers des sinistres. En montant, c'est équivalent entre les dommages subis par les professionnels et par les particuliers".

Selon le CCA, si une assurance n'a pas été contractée, il n'y a aucun recours possible pour se faire indemniser, "à part des mécanismes d'aides", précise Loup de Fréminville.

Douze communes en état de catastrophe naturelle

Les sinistrés des intempéries du 6 novembre 2015 avait jusqu'au 29 novembre 2015 pour se rapprocher de leurs compagnies d'assurance. Ils ont pu faire jouer leur garantie "catastrophe naturelle". Un arrêté interministériel avait été publié, le 19 novembre 2015, au Journal officiel.

Douze communes sont concernées par cet état de catastrophe naturelle : les Anses d'ArletDucosle Françoisle Marin, Rivière-Pilote, Rivière-Salée, lRobertSainte-AnneSaint-Esprit, Sainte-Luce, les Trois-Ilets, lVauclin. 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.