Les bus du TCSP à l'essai pendant un mois

TCSP / BHNS
© FABRICE DEFREMONT | La date de la mise en service commerciale n'a été dévoilée pour l'instant.

Les Bus à Haut Niveau de Service (B.H.N.S.) étaient de sortie, ce mercredi (18 novembre), pour une nouvelle phase de test. C'était l'occasion de former les chauffeurs et d'habituer les automobilistes au passage du TCSP.

Fabrice Defrémont Publié le , mis à jour le

Dans quelques mois, les automobilistes les verront circuler régulièrement sur leur parcours entre Fort-de-France et le Lamentin. Les Bus à Haut Niveau de Service (B.H.N.S.) étaient de sortie, ce mercredi (18 novembre), pour une nouvelle phase de test. Long de 24 mètres, doté de vidéos de surveillance et d'un poste de pilotage décalé, la conduite du nouveau bus nécessite une prise en main.

Les formations des chauffeurs ont commencé. "Ça se conduit comme un bus classique sauf que l'on a une longueur différente : au lieu de 12, on passe à 24 mètres", explique Serge Frédéric, formateur interne à la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transport Urbain). "Il y a deux sections, deux articulations. Le véhicule est très souple, le volant est très maniable". 

Feu rouge clignotant​

Le bus est seul sur sa voie qui lui est dédiée. Sur la route, il côtoie les voitures qui devront laisser passer le TCSP. "Ça sera nouveau pour les automobilistes. Au lieu des feux tricolores classiques, ce sera un feu rouge clignotant", rappelle Serge Frédéric. "Il faut que les usagers puissent s'habituer à ce type de signalisation afin de respecter la priorité des bus aux carrefours", ajoute Franck Numéric, chef du projet TCSP. "Petit à petit, on va étendre ce type de signalisation à l'ensemble du circuit, notamment sur le centre-ville [de Fort-de-France]".

Les périodes de formation vont se poursuivent jusqu’à la fin de l’année. Les premiers passagers du TCSP devraient l'emprunter dans le courant du premier trimestre 2016.
bus TCSP
© FABRICE DEFREMONT | Une trentaine de chauffeurs est en formation.

 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.