Deux morts et cinq interpellations dans l'opération antiterroriste à Saint-Denis

Police à Paris
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP) | L'opération de police lancée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le 18 novembre 2015

Des coups de feu ont été entendus depuis 4h30, dans une opération d'ampleur, menée à Saint-Denis, au nord de Paris.

Martinique 1ère avec francetvinfo Publié le , mis à jour le

Deux suspects, retranchés dans un appartement du centre de Saint-Denis, sont morts, annonce l'AFP qui cite des sources policières, mercredi 18 novembre. Une femme s'est fait exploser, précise l'AFP. De plus, cinq personnes ont été interpellées lors de cette opération qui visait Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris. L'homme serait retranché, avec d'autres suspects dans un appartement de Saint-Denis, au nord de Paris, contre lequel la police antiterroriste a donné l'assaut. Les premiers coups de feu ont été entendus vers 4h30 et l'opération est toujours en cours à 9 heures, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.

• Deux morts et cinq interpellations. Deux personnes sont mortes lors de l'assaut, dont une femme qui s'est fait exploser, indique le parquet de Paris. Cinq personnes ont été interpellées : trois qui s'étaient retranchées dans l'appartement visé par l'opération et deux à l'extérieur. Elles ont été placées en garde à vue, indique le parquet. Selon les informations de France 2, plusieurs policiers ont été blessés. 

• La police est sur la piste d'un neuvième terroriste, qui se serait trouvé dans la Seat ayant attaqué les terrasses des bars et restaurants vendredi soir. Cet homme, pas encore identifié, pourrait être en fuite.

• L'état d'urgence, en vigueur en France depuis samedi, va être étendu à l'outre-mer. Un décret en ce sens sera présenté en Conseil des ministres ce mercredi.

 

L'actu en vidéo

Incendie à Fort-de-France

Incendie de bateaux à Fort-de-France.