Hommage aux victimes des attentats de Paris

Préfecture minute de silence
© MARTINIQUE 1ERE | A la Préfecture, soixante secondes de silence pour penser aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre.

En Martinique, dans divers points de l'île, une minute de silence a été observée pour rendre aux hommages à la centaine de victimes des attentats du 13 novembre.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Après les attentats de vendredi 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, François Hollande a décrété trois jours de deuil national avec en point d'orgue une minute de silence. À 12 heures, ce lundi 16 novembre, les administrations se sont figées comme à la Préfecture. Près de 300 personnes se sont rassemblées dans la cour pour ce moment solennel. Dans la foule, l'ancien otage Thierry Dol était également présent.

À la mairie de Schoelcher, à la Chambre de Commerce et d'Industrie ou encore dans les locaux de l'Espace Sud, on voyait les mêmes images de recueillement. 

Une minute de silence a été observée à la mi-journee par l'ensemble du personnel de l'Espace Sud en hommage aux victimes des attentats perpétrés vendredi à Paris.

Posté par Espace Sud sur lundi 16 novembre 2015

 

​​Au Centre commercial de la Galleria, on s'est arrêté quelques secondes.

Galleria minute de silence
© FABRICE DEFREMONT | Dans cet hypermarché, le temps s'est arrêté pendant un instant.
 


À​ l'Université

Dans les établissements scolaires de l'île, la minute de silence a été respectée. Mais sur le campus de Schoelcher de l'Université des Antilles, il n'y avait pas véritablement d'émotion. Pour beaucoup d'étudiants, les attentats sont la suite logique de l'ingérence française.

Regardez le reportage de Karyne Baste-Régis et Marc Balssa :  

Intervenants : 
Jean-Émile Symphor, Vice-président de l'Université des Antilles

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.