Homicide dans un salon de coiffure : "Le Monsieur s'est défendu" assure le gérant

Salon de coiffure
© Martinique 1ère | La réputation du salon de coiffure (Dillon, Fort de France) est ternie après l'homicide de mardi (3 novembre 2015).

Au lendemain d'un homicide dans un salon de coiffure à Dillon, l'auteur des faits, un homme de 74 ans, est toujours entendu au commissariat de Fort de France dans une affaire qui s'apparente à une légitime défense selon le patron du salon.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

Au lendemain d'un homicide dans un salon de coiffure à Dillon, l'auteur des faits, un homme de 74 ans, est toujours entendu au commissariat de Fort de France dans une affaire qui s'apparente à une légitime défense selon le patron du salon.

Déroulement des faits

Hier (mardi 3 novembre) aux environs de 17H30, un jeune homme de 25 ans, a fait irruption dans un salon de coiffure, armé d'un fusil, quartier Dillon à Fort de France. Il a demandé et obtenu la recette de l'entreprise mais lorsqu'il a voulu s'en prendre aux clients présents, l'un d'entre eux, un homme de 74 ans, s'est saisi d'une paire de ciseaux pour frapper l'agresseur.

Le jeune homme est mort des suites de ses blessures. "Il a mis tout le monde en joue, il voulait l'argent, les portables, les bijoux. Il s'est dirigé vers la salle d'attente et a commencé à frapper tout le monde. Il a porté plusieurs coups au Monsieur qui s'est défendu", déclare le gérant du salon. Écoutez son témoignage recueilli à la mi-journée par Franck Edmond-Mariette.

 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.