Chantal Maignan annonce que la valorisation des algues sargasses s'organise

Rapport sargasses
© Martinique 1ère | Serge Letchimy, président du Conseil Régional, reçoit de Chantal Maignan, conseillère régionale, le rapport de sa mission sargasses (mardi 13 octobre 2015)

Chantal Maignan a remis  ce mardi  (13 octobre) son rapport sur les sargasses au président de la Région, Serge Letchimy. La conseillère régionale a dressé un bilan des dépenses effectuées par les différentes collectivités et les solutions en matière de ramassage, stockage et valorisation.

Aurélie Trueil Publié le , mis à jour le

En mission depuis le mois de juin dernier sur la problématique des algues brune en Martinique, chantal Maignan, la conseillère régionale a dressé un bilan des dépenses effectuées par les différentes collectivités et les solutions en matière de ramassage et de stockage.

De nouvelles filières sont étudiées pour revaloriser les sargasses

L’élue propose la mise en place d’une cellule d’urgence qui permettra aux maires et aux communautés de communes de réagir en 4 jours, avant que les sargasses ne commencent à se décomposer. Face aux difficultés financières, les communes se retournent vers les EPCI, Cap Nord et l’Espace Sud, en particulier. L’autre problème, c’est le stockage : lorsque les sargasses sont échouées depuis trop longtemps, elles ne peuvent plus être traitées par le centre de valorisation des déchets organiques. Elles sont alors entreposées.

Et maintenant, les solutions.

D’abord avec le renforcement des brigades vertes, qui nettoient les plages de l’Espace Sud et du Cap Nord. D’ici à janvier 2016, les effectifs passeront de 48 à 160 employés.Concernant maintenant les pertes matérielles, une solution venue de Guadeloupe semble se dessiner. La création d’un Fond de Solidarité pourra financer les pertes des populations impactées, dans l’attente d’une solution plus durable.

Là où le rapport devient intéressant c’est sur les perspectives de revalorisation de ces algues. L’institut national de recherche agronomique (INRA) mène des études sur la valeur agronomique de l’algue sargasse depuis le mois de juin. On peut aussi en faire du compost, du Bioplastique et même de la Biomasse pour alimenter la future centrale ALBIOMA.

Reportage Télé Martinique Aurelie Treuil - Marc Balssa
 



L'actu en vidéo

Relais de l'Aiglon

Les filles de l'Aiglon du Lamentin remportent le 4X100m juniors aux championnats de France.