Plus de 800 kg de cocaïne et 800 kg de marijuana saisis aux Antilles en 3 jours

Saisie de Cocaïne
© Douane Française | La Douane et les militaires saisissent plus de 800 kg de cocaïne au large des Antilles

Deux grosses saisies de drogue réalisées par le Ventôse en trois jours au large de la mer des Antilles. Un Go fast chargé de marijuna le 1er octobre puis un voilier de 15 mètres transportant de la cocaïne pure, ont été arraisonnés par le bateau de la marine Nationale.

Martinique 1ère Publié le , mis à jour le

800 kg de marijuana 

Dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre les agents de la lutte anti-drogue ont intercepté un Go Fast faisant route vers la Guadeloupe, suspecté de trafic de drogue par l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS). 33 ballots de drogue ont été saisis par la frégate "Ventose",  pour un poids de près de 800 kilogrammes de marijuana. La drogue récupérée a été remise à l’antenne Caraïbes de l’OCRTIS pour destruction le 01er octobre 2015. Les autorités ont également placé en garde à vue les 4 présumés narcotrafiquants dans le cadre de l’enquête judiciaire, sous l’autorité du procureur de la République. 
 

Plus de 800 kg de cocaïne pure

Saisie de 808 kg de cocaïne (soit une valeur estimée à plus de 53 millions d’euros) réalisée à bord d'un voilier au nord-est de la Guadeloupe, le week-end dernier. Cette saisie est le résultat d’une enquête menée sur une année par les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED).

Le voilier de 15 mètres battant faussement pavillon américain a été arraisonné samedi 3 octobre 2015 au matin par la frégate de surveillance de la Marine nationale "Ventôse" dans le cadre d’une action de coopération internationale associant la France, les États-Unis et le Canada. Les moyens des forces armées aux Antilles et de la Douane ont été mobilisés sous l'autorité du Préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l'action de l’État en mer (AEM).
 

Suspects et marchandise ramenés en Martinique

Le navire, les trois personnes mises en cause et les stupéfiants ont été ramenés à Fort-de-France. Ils ont été remis aux services de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) chargés des suites de l’enquête judiciaire par le Procureur de la République de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Fort-de-France. Les images de l'arrivée du bateau à Fort de France.
Les douaniers affichent leur satisfaction 
Après les saisies de 2,2 tonnes et de 212 kg effectuées en avril dernier en Martinique, 3,2 tonnes réalisée le 23 avril au large de l’Écosse, 1,1 tonne appréhendée à Horta (Açores) le 27 mai, 100 kg réalisée en juin dernier au sud-est de la Martinique, "cette nouvelle interception de cocaïne illustre la détermination et l'efficacité de la douane française dans la lutte contre le trafic de produits stupéfiants sur la zone Antilles-Guyane", se félicitent ses responsables.
 

L'actu en vidéo

Manifestation salariés FA

Manifestation des salariés du groupe France-Antilles à Fort-de-France (samedi 5 octobre 2019).

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête