Corruption à la prison : Le procureur demande l'incarcération des deux gardiens

Journal France-Antilles
© Martinique 1ère | Conférence de presse du procureur de la République (26 juin 2015)

Quatre personnes dont deux surveillants du centre pénitentiaire de Ducos sont impliquées dans un trafic d'objets interdits à la prison. Après quatre jours de garde à vue, le procureur de la République demande leur placement en détention. Les deux surveillants sont en prison..

Joseph Nodin
Publié le , mis à jour le

"Ces faits sont d'une extrême gravité", annonce Éric corbeaux, procureur de la République à Fort de France. Deux fonctionnaires de l'administration pénitentiaire sont suspectés d'avoir participé à un trafic d'objets interdits au centre pénitentiaire de Ducos. Les deux fonctionnaires sont accusés de trafic de stupéfiants, de téléphones portables ou d'alcool. Le procureur sollicite leur mise en examen pour corruption active et passive.

Des suspects surveillés depuis longtemps

La section de recherche de la gendarmerie a mené l'enquête, depuis plusieurs semaines, assistée de la JIRS pour comprendre comment téléphones portables, alcool et drogue circulaient en quantité si importante à l'intérieur de la prison. L'année dernière, 800 téléphones et près de 100 kilos d'herbe de cannabis avaient été saisis lors d'une vaste fouille.

Corruption et violence

"Un phénomène qui génére de la violence et du racket entre les détenus et surtout des difficultés de discipline. Il y avait urgence et nécessité d'enquêter sur ces affaires qui mettent souvent en difficulté les fonctionnaires de l'administration pénitentiaire qui travaillent pour assurer la sécurité de l'établissement", indique le procureur de la République.

Quatre personnes en cause

L'enquête met en cause quatre personnes, outre les deux fonctionnaires, un détenu et une quatrième personne (un ancien détenu). Toutes sont présentées au juge d'instruction chargé du dossier puis au juge des libertés et de la détention. Les deux surveillants sont placés en détention, le détenu reste en prison et la quatrième personne est placée sous contrôle judiciaire

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.