Les salariés de "l'Habitation Dillon" attendent la décision du tribunal

Salariés de restaurant
© Martinique 1ère | Les salariés de "l'Habitation Dillon" et leur soutien devant le restaurant (9 juin 2015)

Décision attendue le 7 juillet dans le dossier de "l’Habitation Dillon", à Fort-de-France. Après une première audience ce mardi (23 juin), les juges du Tribunal de Commerce ont préféré s’accorder un délai supplémentaire pour examiner toutes les pièces du dossier.

Grégory Gabourg Publié le , mis à jour le

Le 7 juillet prochain, les juges diront si l’activité du restaurant "l'Habitation Dillon" à Fort de France, peut se poursuivre, ou si au contraire, l’établissement doit être placé en redressement judiciaire ou carrément liquidé, comme le souhaite son propriétaire. Les 6 salariés, réunis en société coopérative, disent être en mesure de prendre le relais. Plusieurs offres de reprise seraient également sur la table. Ces propositions n’emballeraient pas vraiment Paul Ruffet, propriétaire de l’habitation et du restaurant. Ce dernier, resté silencieux à la sortie de l’audience, n’aurait, selon les employés, qu’une idée en tête : Vendre le terrain à des promoteurs immobiliers. 

Salariés de restaurant
© Martinique 1ère | Des salariés dans le restaurant ( 9 juin 2015)
Le personnel n’est pas convaincu par la décision de l’homme d’affaires de vouloir fermer la structure, d'autant qu'il ne dispose que de très peu d'informations sur la situation comptable de l'entreprise. Selon des propos rapportés, Paul Ruffet se serait simplement contenté d'affirmer lors de l'audience que l'activité du restaurant ne lui rapportait pas assez d'argent. C'est tout ce que l'on saura...

Salariés non payés depuis mai 2015

Le Tribunal a sommé les différents protagonistes de rester discrets dans les médias pour ne pas ajouter aux tensions de ces dernières semaines. Patron et salariés ne se parlent plus, depuis la fermeture anticipée du restaurant, le 9 juin dernier. Les employés ne sont plus payés depuis le mois de mai.

L'actu en vidéo

Gordon Henderson

Gordon Henderson créateur de la cadence lypso