Le Baccalauréat coûte entre 400 000 et 600 000 euros en Martinique

bac2014
© Région Martinique

Alors que débutent aujourd'hui les épreuves écrites du Baccalauréat, faisons une évaluation du coût de l'organisation des examens en Martinique. Qu’est-ce que le Rectorat a déboursé pour cette cuvée 2015 ?

Grégory Gabourg Publié le , mis à jour le

Entre 400 000 et 600.000 euros, c'est le montant que le comité d'organisation aurait dépensé pour le Baccalauréat 2015. Cependant ce montant n'englobe que les frais de correction des copies, et d'audition des candidats, quand il s'agit d'épreuves orales. Les professeurs sont payés à la copie ou à l'heure. Cette rémunération s'ajoute à leurs salaires mensuels. Le montant des indemnités est très variable. Il est fonction du statut de l'examinateur et de l'examen passé. Cela peut aller de 75 centimes à presque 10 euros, d'après le barème de 2013.
 

De quoi se compose l'enveloppe du Rectorat ?

Pour les copies d'examen et le papier brouillon, que tous les candidats auront entre les mains les jours des épreuves, les dépenses, sont partagées. Une partie est prise en charge par le Rectorat, l'autre par les établissements. Ajoutons à cela, les frais d'impression et de photocopie des sujets. La facture peut très vite grimper, si l'on tient compte du nombre de candidats, et d'épreuves passées par chaque candidat.

Autre paramètre qu’il faut prendre compte, et que le Rectorat n'a pas, non plus, intégré à son budget Bac: La rémunération des personnels administratifs et de surveillance. Ils sont  présents les jours d'examens, mais ne sont pas payés davantage. Cela fait déjà partie de leurs missions.

Pour savoir ce qu'il en coûterait au Rectorat, il aurait fallu déduire de leurs salaires la part consacrée à leur implication dans les préparatifs et le déroulement des épreuves. Calcul compliqué, mais qui permettrait d'avoir une idée plus juste des moyens engagés par les autorités éducatives pour le Bac. Ces personnels représentent environ un tiers des moyens alloués.
 

L'actu en vidéo

Accident

Une voiture pénètre à vive allure dans une station-service du Lamentin.