Octroi de mer : les industriels pessimistes

Octroi de mer
© MINISTÈRE DES OUTRE-MER

Lundi (1er juin), l'Assemblée Nationale a voté un nouveau dispositif pour l'octroi de mer. Sept produits fabriqués en Martinique et en Guadeloupe seront désormais taxés à leur arrivée en Guyane. Une nouvelle qui ne réjouit pas les industriels.

Julie Straboni
Publié le , mis à jour le

L'Assemblée Nationale a décidé de prolonger l'octroi de mer jusqu'en 2020. Une liste de sept produits a été éditée, des produits fabriqués en Martinique et en Guadeloupe qui feront l'objet d'une taxe lors de leur livraison en Guyane. Pour nos industriels, cela représente un véritable manque à gagner. Ils espèrent que cette liste ne s'allongera pas.

Regardez ce reportage de Franck Zozor et François Marlin :


L'actu en vidéo

Appel pour le domaine de la Trace

Murille Fruton propriétaire du Domaine de la Trace lance un appel de soutien.